James Whitlow Delano

La consommation de l’écosystème

Loin des yeux, loin du Cœur… Des milliards de personnes vivent dans la pauvreté afin que d’autres consommateurs plus riches puissent jouir de l’abondance de produits alimentaires bon marché ou d’une source énergétique à bas coût. Impuissants face à leur destin, ils portent le lourd fardeau d’être les garants de la qualité de vie de consommateurs finaux, en quête d’une vie paisible, convaincus que l’énergie bon marché est un droit et non un privilège.

Les forêts amazoniennes en Equateur, véritables édens, sont aujourd’hui menacées par des sociétés pétrolières. Celles-ci puisent tranquillement le pétrole dans les sous-sols des terres de peuples indigènes impuissants qui portent les noms des montagnes, des vallées et des rivières.

© James Whitlow Delano © James Whitlow Delano © James Whitlow Delano

James Whitlow Delano / Cosmos Photo

Biographie

Portrait James Whitlow DelanoJames Whitlow Delano a vécu en Asie pendant plus de 20 ans. Son travail est reconnu au niveau international : Alfred Eisenstadt Award (de l’Université Columbia et Life Magazine), Oskar Barnack de Leica, l’Image of the Year International, NPPA Best of Photojournalism, PDN et d’autres titres pour des travaux réalisés en Chine, au Japon, en Afghanistan et en Birmanie (Myanmar), etc.

Son premier livre de monographie, Empire: Impressions from China était le premier One Man show de photographie à la Triennale au musée d’art de Milan. Le Projet Pitié / Inochi, un livre de photos de dédiée à une œuvre de bienfaisance a reçu l’Award d’or PX3 et l’Award d’Excellence de Communication Arts. Son travail a été publié dans des magazines et festivals photos sur les cinq continents. Son nouveau livre de monographies, Black Tsunami  : le Japon 2011 (FotoEvidence) est sorti en automne 2013.

Il est lauréat du  Pulitzer Center on Crisis Reporting, notamment pour son travail documentant la destruction des forêts tropicales équatoriales et les violations des droits de l’homme d’habitants indigènes qui y vivent.