Le Mythe des REgles

 

📍 Maison de l’Agglomération

 

Selon une récente étude auprès de 100 000 filles en Inde, près de la moitié ne savaient rien des menstruations avant l’arrivée de leurs premières règles. Une fille sur 3 en Asie du Sud est dans la même situation. 48% en Iran et 10% en Inde ont cru à une maladie, pensant même en mourrir.
En moyenne, une femme passe entre 3 000 et 3 500 jours de sa vie à avoir ses règles ; pourtant dans une majorité de cultures, les menstruations sont vues négativement, voire de manière honteuse et sale. Les nombreuses idées fausses qui circulent sur le sujet ont un impact considérable sur leur santé, hygiène et leur avenir.

Ce sujet est centrée sur la manière dont les perceptions liées aux menstruations affectent non seulement le quotidien mais plus globalement les représentations des femmes dès leur plus jeune âge, avec les conséquences qui en découlent tout au long de leur vie.

 

 

 

Laia Abril

Laia Abril est photographe, artiste visuelle, écrivaine et éditrice. Après avoir obtenu un diplôme de journalisme en Espagne, elle s’est installée à New York pour étudier la photographie au Centre International de photographie. Elle
a choisi de centrer ses travaux sur l’intime, d’observer et de mettre en lumière des aspects cachés de la sexualité, des troubles alimentaires, de la lutte pour l’égalité des sexes.