Le Festival Photoreporter en Baie de Saint-Brieuc ouvrira ses expositions du 6 octobre au 4 novembre 2018.

2018 : UNE EDITION RETROSPECTIVE


Cette édition rétrospective rend hommage aux photoreporters qui nous ont permis de mettre la lumière sur des sujets géopolitiques, sociaux, environnementaux(…), mais aussi saluer les mécènes du territoire qui ont financé ces productions et soutenu le photojournalisme.
Depuis la création en 2011 du fonds de dotation Photoreporter en Baie de Saint-Brieuc abondé par des entreprises privées, ce sont plus de 70 photoreportages qui ont été financés et réalisés en 6 ans. Beaucoup d’entre eux trouvent encore un écho à l’actualité qui rythme nos vies et nous permettent de mieux décrypter les informations qu’on reçoit quotidiennement. Ce sera le cas cette année par exemple avec le sujet « La Russie de Poutine » d’Antoine Gyori exposé au Carré Rosengard ou encore « Retour au barrage des Trois Gorges » de Zeng Nian qui évoque les conséquences désastreuses de l’urbanisation en Chine.


22 photoreportages seront exposés dans les 11 communes de l’agglomération dont le Carré Rosengart au Port du Légué, site originel du festival. Cette appropriation par les communes permet au Festival de poursuivre son double objectif, à savoir, soutenir le photojournalisme et de rendre accessible l’information au plus grand nombre.

 

DES EXPOSITIONS DANS LES COMMUNES DE L’AGGLOMERATION


A l’occasion de cette 7ème édition, le Festival investit l’agglo et plus seulement le centre-ville de Saint-Brieuc. 11 communes de l’agglomération accueilleront le public pour découvrir ou redécouvrir les photoreportages produits par le territoire et les entreprises mécènes du fonds de dotation depuis 2012. (Saint-Brieuc, Lanfains, Plaine-Haute, Saint-Carreuc, Saint-Julien, Trémuson, Tréveneuc, Ploeuc-L’hermitage, Trégueux, Quintin, Plourhan)

 

HORS LES MURS A SAINT-BRIEUC


Depuis sa création, le Festival a fait le choix de sortir du « décorum » des espaces culturels. Les expositions photographiques peuvent être considérées, à tort, comme des objets culturels non accessibles à tous. Le festival a toujours tenté de contourner ce frein psychologique en choisissant des lieux d’exposition à vocation mixte tels que le Carré Rosengart ou la halle Belem au port du Légué. Pour cette 7ème édition, le Festival s’inscrit toujours dans cette volonté en proposant des expositions extérieures en ville, grâce à la collaboration de la Ville de Saint-Brieuc, du Crédit Agricole des Côtes d’Armor et de la DIRRECTE. L’idée est de créer un parcours d’exposition à pied, en centre-ville.


NOUVEAUTÉ : cette année, 5 photos très grands formats seront apposées sur des façades de bâtiments privés à Saint-Brieuc > 2 façades partiellement couvertes sur le bâtiment du Crédit Agricole des Côtes d’Armor et de la DIRRECTE Square Allende, une façade du bâtiment propriété d’Orange immobilier place de la Résistance (ex-siège de Saint-Brieuc Agglomération), et deux photos seront installées sur les piles du pont du Légué. Ces photos seront issues de photoreportages du photoreporter FRANCK VOGEL, à l’origine de la création du festival en 2011, sur la thématique de l’eau et des fleuves.