Stefano De Luigi

Son sujet : Reality Wedding (Italie)

Photographe Italien, il pose son regard sur une antique tradition remise au goût du jour : la célébration du mariage dans certaines régions d’Italie. Extravagant, exubérant, excessif, le mariage à l’italienne est aujourd’hui une véritable manne économique. Entre conte de fées moderne et business lucratif, quelle est aujourd’hui la place du mariage dans nos sociétés ?

Luc’hskeudennour italian anezhañ e kinnig Stefano De Luigi e sell war un hengoun kozh-Noe deuet diouzh ar c’hiz en-dro : lid an eured e kornioù zo eus Italia Divoder direol, dreistmuzul, deuet eo an euredoù giz Italia da vezañ ur gwir vammenn arc’hant hiziv an deiz. Etre kontadennoù boudiged a vremañ ha business degas arc’hant petra eo plas an dimeziñ en hor c’hevredigezhioù hiziv an deiz ?

Extraits de l’exposition

© Stefano De Luigi© Stefano De Luigi© Stefano De Luigi

A découvrir à la Maison du festival, Saint-Brieuc

Ces 3 photos sont utilisables par la presse jusqu’au 11 novembre 2013, sous réserve de la mention © Stefano De Luigi

Biographie

Stefano De Luigi (Italie)

Stefano De Luigi aime s’immiscer dans les coulisses des images. Le photographe italien, collaborateur de l’agence VII, et qui habite maintenant Milan, a fait ses classes à l’Institut de photographie de Rome. Après s’être intéressé à l’univers de la mode, il se penche sur l’industrie pornographique à travers le monde. Son livre «Pornoland», traduit en Anglais, Français et Italien, a remporté le prix Marco Bastianelli en 2005. «Blindness» est un voyage au coeur de la cécité, dans les hôpitaux et les écoles d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie du Sud-Est.

«Cinema Mundi», est une exploration des studios de cinéma alternatif, loin de la machine hollywoodienne, en Chine, en Russie, en Iran, en Corée… Couleurs vives, visages intenses, décors insolites, ces photographies en Fine Art rappellent les matières de la gravure et jouent avec le réel et l’irréel. Pour ce projet, dans lequel il s’est lancé en 2006 et qu’il alimente toujours, Stefano De Luigi a reçu en 2008 un World Press, catégorie «Art & entertainement».

En savoir + : www.stefanodeluigi.com