L’inde et le mur de la peur

 

📍 Saint-Brieuc | Carré Rosengard, Port du Légué

 

Des barrières entre pays, des murs autour de villes et des clôtures qui traversent des quartiers, sont des situations imposées à des millions de personnes à travers le monde sous prétexte de lute contre le terrorisme, d’immigration clandestine ou encore de trafic de drogue. En 1992, le gouvernement Indien a décidé la construction on d’un mur frontalier avec son voisin Bangladeshi.

Avant la construction de cette frontière, des milliers de Bangladais traversaient quotidiennement la frontière pour travailler en Inde ce qui n’était pas vécu comme de la migration mais comme de simples aller retour.
L’objet du reportage est de montrer que l’édification de la clôture a bouleversé des mécanismes socio-économiques culturels et religieux qui précédaient le mur.

 

Credits : Gaël Turine

 

Gael TURINE

Gaël Turine est l’auteur de plusieurs monographies dont Aveuglément, dans la collection Photo Poche société, sur les coopératives pour aveugles en Afrique de l’Ouest. En 2004, après plusieurs voyages en Afghanistan, le livre Avoir 20 ans à Kaboul est édité. Un travail au long cours, mené avec le cancérologue pédiatrique Eric Sariban, aboutit en 2009 à Aujourd’hui c’est demain, aux éditions Delpire.

De 2005 à 2010, il se consacre au vaudou pour publier Voodoo aux éditions Lannoo. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs. Son travail, souvent exposé, est publié dans la presse internationale, et a également été primé. Depuis ses débuts, il collabore avec différentes ONG. Il a bénéficié de bourses en Europe et aux Etats-Unis. Gaël Turine est membre de l’agence VU.

Pratique : du lundi au dimanche, 10h-19h