Festival photoreporter en baie de Saint-Brieuc, producteur financeur d'information par le photoreportage

Dans un monde troublé, il est nécessaire de donner aux citoyens les clés de compréhension du monde pour qu’ils puissent vivre et agir en connaissance de cause. Dans un monde où la simplification voire le simpliste l’emportent médiatiquement, il est important de proposer un regard complexe et subtil sur le monde. Ce regard ne peut être hermétique ou élitiste. Il doit pouvoir être partagé avec le plus grand nombre. Le festival propose un medium quasi universel : la photographie documentaire. Celle qui ne se contente pas d’illustrer mais suscite une émotion, sans sensationnalisme. Celle qui pénètre au plus profond de votre âme pour vous permettre de sentir le monde au travers du regard du photographe. C’est ça Photoreporter.


Un modèle unique de financement du photoreportage

Le festival Photoreporter est le premier festival photo à produire les photoreportages présentés. Pendant les quatre semaines du festival, le public découvre pour la première fois au monde, en inédit, 10 photoreportages qui ont été financés grâce aux entreprises TPE et PME locales, mécènes du festival.
La presse nationale et internationale n’a plus les moyens d’attribuer des bourses aux photoreporters pour ramener des sujets photos qui racontent l’actualité aux 4 coins du globe. Ceux-ci sont donc très intéressés et captifs de ce que le festival Photoreporter présente car ils veulent vite découvrir les sujets qu’ils pourront potentiellement publier les premiers dans leurs magazines, leurs journaux ou sur leur site internet.
Ainsi, des journalistes de la presse nationale et internationale font le déplacement à Saint-Brieuc pour rencontrer les photoreporters sur leurs lieux d’exposition.
Une occasion rêvée pour leur parler positivement de la Baie de Saint-Brieuc et surtout leur présenter les entreprises dynamiques mécènes du festival qui sont engagées pour la production d’informations par la photographie.


Un tissu économique engagé sociétalement

La baie de Saint-Brieuc compte de belles entreprises PME et TPE. Les success stories ne manquent pas. Toutefois, le territoire a parfois des difficultés à afficher ses actions innovantes entre deux métropoles bretonnes dotés de moyens conséquents qui captent l’attention.
La responsabilité sociétale des entreprises locales est un facteur singulier que l’agglomération a souhaité valorisé dans le cadre de Photoreporter. Ainsi, les entreprises financent la production de contenus photo via le fonds de dotation et l’agglomération finance l’évènement qui met en scène ces productions.
Ainsi, Sans que cela soit l’objectif initial, certains mécènes ont pu faire parler d’eux au travers de leur engagement dans le soutien du photojournalisme. Des entreprises organisent des visites guidées à leur personnel ou leurs contacts pendant l’évènement, ce qui permet d’informer de nouveaux publics qui ne seraient pas venus naturellement voir ces expos. En cela, on peut dire que l’engagement sociétal des mécènes et des entreprises du territoire en général est un avantage comparatif dans un contexte de concurrence des territoires.


2018, une année rétrospective et des photos grands formats qui jalonnent Saint-Brieuc

En 2018, 11 communes de l’agglomération accueillent 22 expos photos dont 6 au carré Rosengard, au port du légué, site originel du festival.
En centre-ville de Saint-Brieuc, le photoreporter qui fut à la genèse de Photoreporter, Franck VOGEL, sera à l’honneur : des photographies grands formats jalonneront les façades de bâtiments de l’agglomération et une exposition hors les murs sera installée dans le parc des promenades. Des visites guidées aux scolaires et au publis seront proposées durant tout le mois d’octobre jusqu’au 4/11.

 

 

 

Présentation

 

Le photojournalisme : une profession précaire

Zeng Niang au Carré Rosengart - édition 2012

Depuis une quinzaine d’années, il est coutume de dire que le photojournalisme est en crise. Il est en effet de plus en plus difficile pour les photographes professionnels d’avoir les moyens matériels d’exercer leur métier. La crise économique de la presse et le développement du numérique ont mis à mal le modèle économique de la profession. La disparition des agences photos qui a fait de la France un modèle du photojournalisme en est la meilleure illustration. Si ce sujet suscite beaucoup d’interrogations, peu de solutions se dessinent encore.

Le Festival a pour vocation de contribuer à apporter une réponse. Saint-Brieuc Agglomération, à l’initiative du projet, permet la structuration du festival, et les financements privés fondent le projet. En effet, la production des reportages est financée par des fonds émanant d’entreprises privées. Un fonds de dotation permet de mobiliser des moyens financiers sous la forme de mécénat. Cependant, les partenaires financiers n’interviennent pas sur la ligne éditoriale, assurant ainsi l’indépendance du festival. Permettant ainsi de montrer le monde dans sa diversité.

 

 

 
Marque Bretagne

Marque-Bretagne

Le festival Photoreporter, partenaire de la Marque Bretagne

A l’issue du dernier Comité de marque qui s’est réuni le 9 avril dernier, le festival Photoreporter fait désormais partie des 587 partenaires de la Marque Bretagne.

La Marque Bretagne est une marque de territoire mise à la disposition de tous ceux qui souhaitent se référer à la région pour promouvoir leurs activités au niveau national et/ou international.

Elle porte l’image de la Bretagne innovante et créative. Elle vise à accroître la puissance d’attractivité de la région et à valoriser l’image de la Bretagne en Europe et dans le monde.

Chacun peut s’approprier cette marque de territoire à sa manière pour se faire connaître et promouvoir ses intérêts et ses activités dans le respect d’un code de marque et en adhérant aux valeurs qui font la force de la Bretagne : le sens de l’engagement, le sens du collectif, l’ouverture et l’imagination.

Afficher cette marque de territoire permet de :

  • Bénéficier de la forte notoriété de la Bretagne ;
  • Profiter d’une image reconnue de qualité, de fiabilité… ;
  • S’approprier ce qui fait la force de la Bretagne par l’adhésion aux valeurs de la marque ;
  • Contribuer, de manière collective, à construire une image enrichie et plus actuelle du territoire ;
  • Intégrer un réseau professionnel dynamique composé d’une grande diversité de secteurs.